Comment bien choisir sa caméra ?

Posté le 27 avril 2012 par Nicolas

Vous désirez faire l’acquisition de caméras de vidéosurveillance mais les choix ne manquent pas.

Il s’agit donc de bien déterminer vos exigences et vos besoins en terme de sécurité. Pour cela, je vous invite à vous posez les différentes questions suivantes.

La question est uniquement esthétique mais revêt quand même un intérêt selon vos attentes. En effet, les dômes présentent l’avantage d’être plus discret et donc de mieux s’intégrer, notamment en intérieur, dans l’architecture ambiante. Les dômes se fixent le plus souvent à l’horizontal, même si ils peuvent parfaitement être utilisés en fixation verticale dans la mesure où il dispose d’un objectif orientable sur 3 axes.

A contrario, les caméras tubes sont moins discrètes ce qui les rends donc plus dissuasives. Elles sont plus facilement orientables et se fixent aussi bien au mur qu’au plafond. Autre avantage des caméras tubes, elles disposent d’une visière. Celle-ci permet à l’objectif d’être plus facilement protégé de la pluie et des rayons du soleil. Idéal pour une utilisation extérieure.

  • Une utilisation intérieure ou extérieure ?

Si cette question pouvait encore se poser il y a quelques années, elle n’a quasiment plus lieux d’être aujourd’hui. En effet, la quasi totalité des caméras (dôme et tube) sont aux normes IP66 qui rendent les caméras résistantes aux jets d’eau et à la poussière. Elles sont donc compatibles en extérieures.

  • Quel champ de vision ?

Il existe 2 types de caméra : les caméras avec un objectif fixe et les caméras varifocales.

Les objectifs fixent sont généralement de 3,6mm soit un angle du vue d’environ 90° (idéal pour fixer dans l’angle d’une pièce). Mais, il existe des caméras à objectif fixe grand angle de 2,5mm, ce qui représente un angle de vue de 120°.

Parallèlement, il existe des caméras varifocales qui disposent d’un objectif réglable manuellement sur la caméra. Il existe différentes amplitudes focales même si les plus répandues sont le 4-9mm et le 2,8-11mm.

En d’autre terme, plus la taille de l’objectif est grande, plus l’angle de vision est étroit et plus la scène filmée sera loin.

A l’inverse, plus la taille de l’objectif est réduite, plus la scène filmée sera large.

  • Besoin d’une vision nocturne, quelle portée infrarouge ?

Comme pour la compatibilité en extérieure, là aussi la question est de plus en plus obsolète.

La raison : les caméras de vidéo surveillance vendues aujourd’hui disposent de LEDs infrarouge intégrées.

La vraie question à se poser est donc de savoir quelle portée IR je souhaite pour mes caméras.

Très souvent, la portée IR de la caméra va de paire avec la capacité de son objectif à filmer loin. Pour faire simple, rien ne sert d’avoir une portée infrarouge de 50 mètres sur un objectif de 3,6mm. Il existe maintenant des caméras IR dotées de filtre afin de déclencher les LEDs infrarouge automatiquement à partir d’une certaine luminosité.

Il faut savoir que la lumière infrarouge n’est pas visible à l’œil nu.

  • Une caméra fixe ou une caméra pilotable ?

Cet aspect joue beaucoup sur le prix, il est donc d’autant plus important de se poser la bonne question : Ai-je réellement besoin d’une caméra pilotable ? Même si certaines caméras PTZ (Pan Tilt Zoom) ont une fonction de ronde automatique qui les rende « autonomes », une caméra mobile ne trouve son utilité que si un opérateur se trouve derrière. Ainsi, pour une vidéosurveillance autonome sans personnel dédié, il vaut mieux privilégier plusieurs caméras fixes couvrant la même zone qu’une caméra pilotable. Contrairement aux caméras fixes, il existe des modèles spécialement conçus pour une utilisation extérieure.

Laisser une réponse